Acteurs de la CSTI : malgré la crise, avancer ensemble

SpeakScience était à la 32e édition du Congrès de l'AMCSTI.

Le 32 Congrès de l'Association des musées et centres pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle (AMCSTI) se tenait du 25 au 27 juin dernier à Amiens, avec le soutien d'Ombellisciences Picardie.

Il y a des événements qui donnent le pouls de la communication et de la médiation scientifiques en France. Le Congrès de l'AMCSTI, qui se présente comme une fédération nationale professionnelle, en fait partie. Nous avons décidé d'y faire un petit tour, à la rencontre des acteurs de la culture scientifique et technique présents ce jour-là.

Travailler ensemble

Alors, comment vont-ils, ces acteurs de la CSTI ? Plutôt bien, merci. Mais, à les écouter, on peut dresser un double constat, qui paraîtra peut-être un peu paradoxal. D'un côté, l'énergie, l'inventivité et la passion de ces femmes et de ces hommes ne se dément pas. De l'autre, impossible de ne pas relever, auprès de certains, une certaine forme d'essoufflement, voire de découragement, face au peu de moyens accordés pour le financement de leurs actions.

D'où l'invitation de Philippe Guillet, président de l'AMCSTI, dans son intervention de début de colloque, faite à l'ensemble des acteurs de la culture scientifique et technique, à mieux travailler ensemble, quelle que soit la taille et la nature juridique de leurs structures d'appartenance, dans un contexte économique guère enthousiasmant.

Dans la petite interview ci-dessous, Philippe Guillet revient sur ce contexte global et sur l'enjeu de ce 32e Congrès.

Micro-trottoir

Nous avons également voulu aller à la rencontre de quelques uns des participants en leur demandant ce qui les avait marqué au cours de l'année écoulée, entre le 31e Congrès de l'AMCSTI à Gardanne et celui qui vient de se tenir à Amiens. Qu'est-ce qui a compté pour eux ? La réponse en images ci-dessous.

Des réponses variées, donc, mais qui toutes témoignent de l'énergie et de la passion des membres de cette communauté. De l'état de leur réflexion aussi, parfois de leur perplexité, sur la meilleure manière d'entrer en dialogue avec des publics variés et de les faire participer à leurs dispositifs de médiation scientifiques, parfois insuffisamment suivis.

Innovation et progrès : des idées pour la csti

Dans ce contexte, l'intervention de Marc Giget, président de l’European Institute for Creative Strategies and Innovation et du Club de Paris des Directeurs de l’Innovation, a été assez appréciée par l'auditoire. Marc Giget s'est employé a redéfinir les termes de "progrès" et d'"innovation", en essayant de proposer des pistes pour renforcer le rapprochement des structures avec leurs publics et en améliorer la qualité.

J'ai pu m'entretenir quelques instants avec Marc Giget à l'issue de son intervention.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/157180445" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=true&show_comments=false&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le 33e Congrès de l'AMCSTI est déjà annoncé. Il se tiendra à Chambery et Annecy du 23 au 25 juin 2015. Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site dédié à cet événement.

Laisser un commentaire