'Science & You' : lancement réussi

"Science and You", nouveau dispositif lorrain de communication scientifique, était lancé jeudi dernier à Metz.

[stag_intro]L'Université de Lorraine lance un dispositif science société ambitieux. Rendez-vous en 2015.[/stag_intro]

[stag_divider style="plain"]

J'étais jeudi dernier à Metz au lancement de 'Science & You'. Plus qu'un événement de culture scientifique et technique, 'Science and You' est un dispositif porté par l'Université de Lorraine et destiné à créer un dialogue approfondi et continu sur les questions science-société entre chercheurs, doctorants, médiateurs, entrepreneurs, journalistes, etc., avec une ambition forte : associer le plus étroitement possible le citoyen néophyte à ces débats et questionnements.

Inscrit dans le temps long - l'événement en lui-même se tiendra à Nancy du 1er au 6 juin 2015 (!) - 'Science&You' semble reprendre les attendus de l'appel de Nancy, lancé lors des Journées Hubert Curien de 2012, manifeste que Bernard Schiele m'avait alors présenté.

J'ai demandé à Nicolas Beck, responsable de la culture scientifique et technique à l'Université de Lorraine, (oui, le même qui a introduit en France le concours Ma Thèse en 180 Secondes l'année dernière), Hester Du Plessis et Bernard Schiele de m'en dire un peu plus sur les objectifs de 'Science&You'.

Je n'ai pu assister qu'à la première partie de la journée mais j'ai pu discuter quelques instants avec deux des intervenants.

Science journalism vs science communication

Martin W. Bauer, professeur à la London School of Economics, a évoqué dans son exposé une question importante : les nouveaux (dés)équilibres qui se mettent en place entre journalisme scientifique et communication scientifique. L'intervenant a en particulier présenté ce graphique, intitulé 'the changing structure of science communication in society', qui montre à quel point le discours sur la science est de moins en moins l'apanage des journalistes et de plus en plus celui des communicants :

J'ai demandé à Martin W. Bauer si cette évolution pouvait constituer une menace pour la compréhension des questions scientifiques par le public et, par voie de conséquence, pour la qualité des liens science/société.

Réponse prudente, dira-t-on !

"Make them laugh !"

Le second intervenant qui a retenu mon attention est Tran Quang Haï, qui a réussi à captiver l'auditoire en parlant de... chant diphonique. Cet ethnomusicologue chevronné (quarante ans de CNRS s'il vous plaît), authentique showman, est la preuve vivante, si besoin était de l'apporter, que la médiation scientifique gagne à user des moyens humoristiques pour attirer l'attention du public sur des objets de science. Je vous laisse l'écouter sur cette question.

Je vous invite à suivre 'Science&You' sur Facebook et Twitter pour être tenu informé des développements de ce dispositif prometteur.

Laisser un commentaire